Archive

Vous parcourez actuellement les archives de la catégorie Assemblée Générale

août

24

Procès-verbal de l’AG du 13 août 2020 à Meymac

Par JYCC

Procès-verbal de l’Assemblée Générale annuelle de l’association « Les Amis de Meymac-près-Bordeaux » (AMpB) du jeudi 13 août 2020 à la salle des fêtes de Meymac.

Sur 46 adhérents à jour de cotisation, 24 personnes étaient présentes et 11 représentées.

4 personnes ont adhéré à l’association à cette occasion.

Rapport moral par le président de l’association Pierre Ouzoulias.

Les buts de l’AMpB sont inchangés : Préserver et faire connaître au plus grand nombre l’histoire emblématique des pionniers et ambassadeurs des vins de Bordeaux, en rappelant l’homme de départ Jean Gaye Bordas en 1865 et tout le courage de nos ancêtres pour se lancer à l’aventure, très loin de leur famille, pour vendre des vins dans l’esprit de la confiance réciproque.

Ce travail de mémoire s’appuie sur les documents présentés au Musée de Meymac-près-Bordeaux au pôle culturel, les objets de l’écomusée du Chai des Moines-Larose et par un vignoble donnant lieu à diverses animations telles que la viticulture et la vinification.

Tout un travail dû aux membres de l’association et au soutien permanent de nos municipalités avec Serge Vialle et maintenant Philippe Brugère. Au nom de l’AMpB, je les en remercie vivement.

Un clin d’œil et félicitations sont adressés à Mr Tronche pour sa bande dessinée « Du rififi à Meymac-près-Bordeaux », fruit d’une sympathique imagination et de nombreuses vérités… A lire.

Rapport financier (soumis au vote) :

Bilan financier de 2019

Total des recettes : 3487 €, Total des dépenses : 2864 €, Solde créditeur au 31/12/2019 : 4994 €

Budget voté et approuvé à l’unanimité.

Parmi les dons, 2 communes ont donné pour la réalisation d’un film sur l’histoire des vignobles en Corrèze mais ce projet a été abandonné. L’association va proposer de leur rembourser.

Ouverture d’un livret A : proposition adoptée à l’unanimité.

Suite à la proposition de Guy Brette, président du Syndicat des négociants en vins fins du Sud-Ouest, faite lors du CA du 17/07/20 de financer certaines acquisitions pour le musée ou prendre en charge certaines dépenses de l’association, une discussion est ouverte par Dominique Liebert.

Pierre Ouzoulias présente son projet de sécuriser les biens contre le vol et le vandalisme par une alarme au chai et au musée. Des devis lui sont déjà parvenus et feront l’objet de décisions à venir.

En raison de l’absence de Guy Brette, le sujet est reporté.

Projet d’aménagement aux anciennes vignes (soumis au vote).

Les anciennes vignes implantées dans des demi-barriques présentent d’une part une détérioration des demi-barriques et d’autre part un risque pour les bénévoles qui entretiennent ces vignes. Il y a 63 demi barriques dont 4 sont en piteux état et d’autres peu nombreuses ont le cerclage descendu.

Pierre Ouzoulias relate une discussion qu’il a eue avec les services techniques de Meymac et propose la construction d’un petit muret en pierres sèches pour éviter l’effondrement inévitable et déjà constaté des demi-barriques et qui aurait le second avantage de permettre un nivellement des terres arrières pour pouvoir enfin entretenir ces anciennes vignes sans risque de torsion de pied ou de chutes.

Marcel Parinaud préfère la conservation des demi-barriques pour des raisons historiques. Il rappelle que ces demi-barriques ont été implantées par la commune avec le concours de la famille Joseph Janoueix il y a plus de vingt ans.

Jean-Pierre Saugeras, premier adjoint au maire de Meymac, précise que ces demi-barriques sont sur le trajet de la coulée douce et suscitent beaucoup d’intérêt. Il signale qu’il est souhaitable d’améliorer l’accès derrière ces demi-barriques pour des raisons de sécurité lors de l’entretien du vignoble.

Les trois membres de la famille Joseph Janoueix expriment leur souhait de conserver les demi-barriques.

Pierre Ouzoulias constate que la majorité de l’assemblée présente désire garder les vignes dans les fonds de barrique pour maintenir la légende mais déclare l’infaisabilité de la chose. Comment ? Qui le fera ? A quel prix ? Il conclut en disant qu’il attend toutes propositions ou suggestions à ce sujet et pour les autres activités.

Après discussion, il est décidé d’essayer de conserver les demi-barriques et d’améliorer la sécurité (à voir avec la commune de Meymac).

Avenir des vignes : Pierre Ouzoulias et Marcel Parinaud soulignent que l’âge moyen des membres de l’association et plus particulièrement des plus actifs étant élevé, il faudrait y intéresser une plus grande partie de la population meymacoise et cela même en dehors de l’association des Amis de MpB ; la municipalité pourrait-elle nous aider à promouvoir cette ouverture à un plus large public ?

Pour le Musée de Meymac-près-Bordeaux, Marcel Parinaud rappelle le contrat passé avec la commune pour la gestion et la conservation des documents apportés par les familles de négociants pour le musée. Il souhaite un rapprochement avec la Fondation Marius Vazeilles et l’établissement d’un lien étroit entre le musée MpB et les collections ethnographiques du Musée Vazeilles. La prochaine création d’une exposition permanente sur les migrations en Haute-Corrèze qui sera contigüe avec le musée MpB devrait favoriser ce projet.

Actuellement l’accès au Musée de MpB est plus compliqué du fait de la réorganisation de la médiathèque. De meilleures signalisations et accessibilité seront étudiées avec la mairie au terme de l’aménagement du pôle culturel en cours.

En raison des conditions sanitaires, tous les classeurs et documents consultables ont été retirés. Par contre, une vitrine a été ajoutée concernant Arthur Delmas et l’espace consacré aux maisons de négociants a été augmenté par les panneaux sur les maisons de Meymac.

Plaques de maisons de marchands de vins :

Des plaques ont été installés à Meymac l’été dernier, d’autres vont l’être dans les prochains jours.

Marcel Parinaud souhaite que cette signalisation puisse concerner les autres communes du canton et en présence du maire de Davignac sensible à ce projet, il présente les plaques qu’il a préparées pour cette commune.

Par l’intermédiaire de M Lefrançois, conseiller municipal, Marcel Parinaud a pris contact avec M. Xavier Louy, président des brochures Détours en France, qui va publier un livre sur les “1000 capitales“. Meymac sera présenté comme Meymac-près-Bordeaux, capitale du négoce des vins du Bordelais dans le Nord et en Belgique.

Animations par Pierre Ouzoulias

En septembre, pose des filets pour protéger les vignes de la gourmandise des oiseaux puis réception de deux groupes : « Les Bardes » du Centre d’Occitanie et Bretagne et l’association des membres des Palmes académiques du Limousin.

En octobre, sympathiques vendanges et bonne qualité du raisin récolté sur des vignes pré phylloxérique.

En novembre, vinification pendant 10 jours donnant lieu à 5 jours de rencontres avec dégustation du jus de raisin puis du vin bourru.

En décembre, soutirage et pacification du vin sans sulfites par une technique inspirée des UV solaires.

En janvier, dégustation du vin nouveau brut et surprenant. Depuis le boisé a embelli le vin 2019.

Arrivé du COVID qui a supprimé les rencontres gustatives prévues en février et avril.

En mars, la nature a ses exigences. Taille, pliage et calage sont pratiqués en tout petit comité.

En mai, levage des anciennes vignes.

En juin, rognage (écimage) des deux vignes.

En juillet, dès le 15 jusqu’à ce jour, 25 ouvertures du Chai des Moines Larose pour 50 visiteurs.

Communication

Il n’a pas été possible de disposer des vitrines de l’ancien petit casino malgré le soutien du maire et du gérant de la pizzeria.

Suite à la réorganisation du journal La Montagne et la fermeture du bureau d’Ussel, il est plus difficile d’obtenir des articles.

Par contre, le correspond Meymacois de la Vie corrézienne (parution hebdomadaire) a publié plusieurs articles sur le chai et les vignes.

Jean-François Janoueix nous signale que suite à la fermeture de l’écomusée du Libournais à Montagne Saint Emilion, une partie des collections est maintenant au Château Petit Faurie de Soutard à Saint-Emilion.

Renouvellement de mandat pour 4 membres du Conseil d’administration (CA) : Candidatures ?

4 membres du CA sont en renouvellement de mandat (Guy Brette, Joëlle Crouzette-Clément, Marie-Johanna Costargent-Borderie et Françoise Limoujoux). Excepté Françoise Limoujoux, les membres sont d’accord pour un nouveau mandat de 6 ans. Françoise Limoujoux était vice-présidente. Nos statuts prévoyant au minimum un vice-président, Guy Brette a accepté d’être vice-président.

Lors de l’appel à candidature, Pierre Chiesa s’est proposé pour être membre du CA.

Approbation à l’unanimité.

A noter, une séance de signature de la BD réalisé par Jean-Emmanuel Tronche, originaire de Liginiac : Du rififi à Meymac-près-Bordeaux.

L’AG s’est poursuivie par le pot de l’amitié sous le chapiteau installé par la commune à l’extérieur de la salle.

août

15

Le 13 août 2018 en images

Par JYCC

L’après-midi a commencé par la visite de l’exposition « Les distilleries de Meymac », commentée par Marcel Parinaud, au chai des Moines-Larose à 15h.

Ensuite les participants se sont rendu à pied au Clau del Païs pour assister à la conférence de Pierre Ouzoulias sur les vins de l’impossible à 16h.

A 18h les adhérents se sont retrouvés à l’espace de la Luzège pour l’Assemblée Générale annuelle de l’association « Les Amis de Meymac-près-Bordeaux ».

34 adhérents ont assisté a l’AG et 10 se sont fait représenter.

A 19h c’est l’heure de la dégustation de vins liquoreux de Bordeaux et des Coteaux de la Vézère, animée par Pierre Ouzoulias et Jean-Marc Aubessard.

Puis à partir de 20h, c’est le moment de réunir 57 personnes autour d’un buffet gourmand préparé par des corrèziens.

Au moment du dessert une tombola a été proposée permettant à 10 participants de repartir avec un lot.

Puis c’est l’heure du départ et du rangement. Merci Dominique, Evelyne et Jacqueline.